La position de sommeil

Si il y a un sujet qui en empêche certains de dormir, c’est bien la position de sommeil la plus recommandable !

Nombre de professionnels émettent leur opinion sur ce qui serait la position de sommeil favorable. Au fait, c’est vrai que, des fois, de par le manque de mobilité que l’on se doit de recommander une position de compromis. De toute façon, au-delà des recommandations, je me demande bien la valeur réelle de celles-ci à savoir que, une fois endormi, on a que très peu de contrôle sur notre position… d’autres diront à tord, sur notre posture !

Un rapport publié dans le BMJ est interpellant. Il a été écrit par un physiothérapeute du nom de Michael Tetley. Il reconnaît que l’être humain est l’une des 200 variétés de primates et que toutes les variétés souffrent de problèmes musculo-squelettiques. Il stipule que la nature a offert deux façons de concilier à cette situation.

Michael est un tantinet aventureux. Il a organisé 14 expéditions un peu partout au monde dans le but de rencontrer des populations indigènes pour étudier leur position de sommeil.

Ces différentes populations, somme toute, dormaient de manière très similaire et les problèmes musculosquelettiques étaient rares.

Les positions dites instinctives qu’il a observé peuvent en laisser plusieurs perplexes. Prenons la peine de mentionner, avant d’illustrer ces différentes options de repos, que, dans aucun cas, un oreiller était nécessaire.

Ici, on remarque un homme kényan qui dort dans une position similaire à un gorille.

L’auteur du rapport stipule que cette position de sommeil est idéale pour l’étirement du cartilage un peu partout dans le corps. Les animaux utiliseraient cette position de sommeil en maximisant l’effet du soleil sur la musculature postérieure.

À savoir que l’on retrouve un peu de tout dans la nature, peut-être que ce blog ouvrira vos horizons à savoir ce qui est bon ou pas quand vient le temps de vous reposer !

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1119282/

 

Commentaires

commentaires